Meurtre du bar Mile End: crainte de représailles des Bleus

La victime de la fusillade survenue samedi dernier... (PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

La victime de la fusillade survenue samedi dernier dans le bar Mile End est Steven Célestin, 23 ans, membre des Bleus de Saint-Michel.

PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Des représailles sont à craindre à la suite du meurtre d'un jeune homme lié aux gangs de rues, commis il y a une semaine dans le bar Mile End, à Montréal.

La Presse a en effet appris que la victime est Steven Célestin, 23 ans, un membre des Bleus de Saint-Michel qui est également le cousin de Jean Philippe Célestin. Ce dernier ferait maintenant partie de la garde rapprochée de Gregory Woolley, un individu influent qui dirige un groupe composé de membres de gangs de rue d'allégeances différentes et lié autant à la mafia italienne qu'aux Hells Angels.

Le meurtre de Célestin est survenu vers 2h40 dans l'établissement de l'avenue du Parc, alors qu'environ 200 personnes prenaient part à une fête haïtienne. La Presse Canadienne a interrogé plusieurs clients encore bouleversés qui ont quitté le bar dans la panique après avoir entendu plusieurs coups de feu.

Il semble que tout aurait commencé alors qu'une dizaine d'individus liés aux Bleus de Saint-Michel, dont faisait partie Célestin, ont croisé un autre groupe composé de Rouges de Rivière-des-Prairies. Des regards de défi se seraient échangés, puis des coups ont été portés jusqu'à ce que l'un des clients liés aux Rouge sortent une arme à feu et tire en direction de l'autre groupe, atteignant mortellement Célestin et blessant à la tête, heureusement sans trop de gravité, une jeune femme de 21 ans.

Un suspect de 25 ans a été arrêté peu après le crime par les policiers. Il a été interrogé mais relâché, «en attendant les résultats de différentes analyses et expertises», explique Dany Richer, porte-parole de la police de Montréal.

Ces expertises seront notamment effectuées sur un pistolet que l'on croit être l'arme du crime qui a été retrouvé 36 heures après le meurtre près d'une ruelle à l'angle des rues Saint-Viateur et Hutchison, non loin du bar.

Un été chaud?

Certaines rumeurs émanant du milieu veulent que les Bleus veuillent maintenant répliquer à la perte de l'un des leurs. Cette affaire pourrait également rallumer les vieilles rivalités entre eux et leurs ennemis jurés des Rouges.

Après avoir été à couteaux tirés durant longtemps, les deux groupes nagent dans une détente relative depuis quelques années, détente dans laquelle on peut même parfois constater des collaborations étonnantes.

Ces dernières années ont également vu l'arrivée de nouvelles couleurs dans le milieu des gangs de rue à Montréal, tels les Verts.

Dernièrement, La Presse faisait également état d'un conflit de génération entre les plus jeunes et les plus âgés membres des Rouges de Rivière-des-Prairies. Tout semble en place pour un été mouvementé dans le milieu des gangs de rue.

 




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer