Construction: un système de falsification des extras mis au jour

Le Syndic de l'Ordre des ingénieurs a mis au jour un système de falsification... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, Archives La Presse)

Agrandir

Photo: Édouard Plante-Fréchette, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Syndic de l'Ordre des ingénieurs a mis au jour un système de falsification des extras dans les travaux de construction menés par la firme de génie-conseil BPR. Le stratagème est «représentatif d'une culture» mais aussi d'une «pratique courante dans l'industrie».

C'est ce qu'a affirmé, ce matin, le Syndic devant le conseil de discipline dans un dossier impliquant trois ingénieurs de BPR. Selon ce que le Syndic à découvert au terme d'une enquête deux ans (l'une des plus importantes jamais faites jusqu'à maintenant), le système de falsification a permis de flouer le ministère des Transports ainsi que le ministère des Affaires municipales pour environ 200 000 $.

L'avocat du Syndic, Me Jacques Prévost, affirme que BPR aurait utilisé ce stratagème dans plusieurs municipalités.

L'affaire s'est déroulée à Saint-Gilles-de-Lotbinière entre 2004 et 2007.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer