Comparution d'une présumée contrebandière de diamants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a mis le grappin sur une femme soupçonnée d'avoir tenté de faire entrer clandestinement au pays plus de 10 000 diamants bruts d'une valeur équivalant à 1500 carats.

Arrêtée le 3 février dernier à l'aéroport international Pearson de Toronto, Helena Freida Bodner a comparu vendredi.

La porte-parole de l'ASFC, Antonella DiGirolamo, a indiqué que la suspecte avait dissimulé les pierres précieuses «à l'intérieur de son corps», sans toutefois fournir plus de détails à ce sujet.

L'ASFC enquête toujours afin de déterminer la provenance des diamants.

Selon Mme DiGirolamo, les preuves ont tout de même été confiées à la Gendarmerie royale du Canada.

Bodner a été décrite comme une «ressortissante étrangère».

Elle a été accusée en vertu de la Loi sur les douanes pour avoir fait de fausses déclarations, eu en sa possession de la marchandise interdite et effectué de la contrebande.

Elle sera de retour devant le tribunal le mois prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer