Un ex-comptable condamné à trois ans de prison

Jean Simiaro... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Jean Simiaro

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un ancien comptable de Repentigny, Jean Siminaro, a été condamné à trois ans de prison, hier, au palais de justice de Montréal, pour gangstérisme, blanchiment d'argent et complot.

Siminaro, 47 ans, avait été arrêté dans le cadre de l'opération Diligence, grâce à laquelle la Sûreté du Québec a démantelé, en 2009, un réseau d'individus liés aux Hells Angels qui cherchaient à infiltrer le secteur de la maçonnerie, notamment l'entreprise de Paul Sauvé.

Une ordonnance de non-publication nous empêche de dévoiler les détails de l'implication de Siminaro, qui a perdu depuis son titre professionnel. Mentionnons simplement qu'il a été impliqué dans des projets résidentiels en sachant que les investissements provenaient d'activités illégales.

Le juge Claude Champagne, de la Cour supérieure, s'est rendu à une suggestion commune de la poursuite et de la défense, en vertu de laquelle l'ex-comptable, qui avait plaidé coupable, a été condamné à deux ans de prison pour le chef de gangstérisme et à un an pour le chef de blanchiment.

Siminaro ne pourra demander sa libération conditionnelle avant d'avoir purgé un an de sa peine. Il avait son propre bureau à Repentigny, où il était, encore aujourd'hui, très impliqué dans le sport amateur. Le procès Diligence se poursuit pour six des accusés, dont le membre en règle des Hells Angels Normand Casper Ouimet. On en est encore au stade des requêtes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer