Allaitement: le magasin Orchestra s'excuse

La Presse Canadienne
Montréal

Le magasin de vêtements pour enfants qui a interdit à une femme d'allaiter son bébé la semaine dernière dans le centre-ville de Montréal a fait parvenir lundi une lettre d'excuses à la cliente lésée.

Shannon Smith a été interpellée par un employé du magasin Orchestra mercredi dernier alors qu'elle allaitait son bébé de cinq mois dans la zone de jeu de la boutique. Cet employé lui a demandé de cesser de nourrir son enfant.

L'histoire s'est rapidement répandue sur Internet après que Mme Smith eu raconté le récit des événements sur son blogue.

Le président de la branche canadienne de l'entreprise qui compte 400 boutiques à travers le monde, Jean-Claude Yana, a écrit dans sa missive avoir pris connaissance de l'altercation entre la mère et «l'un des nouveaux employés» du magasin.

Il ajoute que les agissements de ces derniers sont parfois imprévisibles et attribue l'incident à un «défaut de formation». M. Yana dit également avoir pris «les mesures disciplinaires adéquates» envers l'employé.

Le président explique ensuite qu'il comprend «parfaitement» la frustration et l'indignation de la dame puisqu'il est lui-même père de trois enfants qui ont été allaités par leur mère.

Jean-Claude Yana assure que la politique d'entreprise au sujet de l'allaitement est «incontestablement» celle de permettre aux femmes de nourrir leurs bébés.

Jointe par téléphone par La Presse Canadienne, Mme Shannon a affirmé accepter les excuses de l'entreprise Orchestra. Elle s'est également dite très heureuse que la politique des magasins soit celle de permette aux femmes d'allaiter.

Un groupe de citoyens avait prévu de manifester à la boutique cette semaine pour protester contre l'interdiction d'allaiter.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer