Début du procès de Randy Tshilumba: aucun témoin aujourd'hui

Clémence Beaulieu-Patry (photo tirée de Facebook) et Randy Tshilumba... (PHOTOS FACEBOOK ET SPVM)

Agrandir

Clémence Beaulieu-Patry (photo tirée de Facebook) et Randy Tshilumba (photo fournie par le SPVM).

PHOTOS FACEBOOK ET SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le procès de Randy Tshilumba s'est amorcé ce matin au palais de justice de Montréal avec les directives au jury. Le jeune homme de 21 ans est accusé du meurtre prémédité de Clémence Beaulieu-Patry dans un supermarché de Montréal en avril 2016.

Toutefois, aucun témoin ne sera entendu aujourd'hui ou demain, puisque la procureure de la Couronne Me Catherine Perreault s'est blessée au dos et ne pouvait être présente ce matin. Le procès devrait ainsi prendre son envol vendredi matin, fort probablement avec l'exposé introductif de la Couronne, suivi d'un premier témoin.

«Vous êtes l'unique juge des faits», a indiqué la juge Hélène Di Salvo aux 12 membres du jury dans son allocution ce matin. Pendant une heure, la magistrate a donné un «petit cours de droit» aux citoyens choisis pour former le jury pendant le procès prévu pour cinq semaines. «[Vous devez] vous fonder uniquement sur la preuve présente en salle d'audience», a rappelé la juge Di Salvo.

Randy Tshilumba est accusé d'avoir poignardé à mort Clémence Beaulieu-Patry, alors âgée de 20 ans, dans un supermarché Maxi du quartier Saint-Michel à Montréal le 10 avril 2016. L'accusé est défendu par Me Philippe Larochelle et Me Sébastien Chartrand.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer