Meurtre dans un Maxi: sélection du jury au procès de Randy Tshilumba

Clémence Beaulieu-Patry (photo tirée de Facebook) et Randy Tshilumba... (PHOTOS FACEBOOK ET SPVM)

Agrandir

Clémence Beaulieu-Patry (photo tirée de Facebook) et Randy Tshilumba (photo fournie par le SPVM).

PHOTOS FACEBOOK ET SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plus de 300 citoyens ont été convoqués ce matin au palais de justice de Montréal pour participer à la sélection du jury en vue du procès pour meurtre prémédité de Randy Tshilumba qui s'amorcera mercredi prochain.

Le jeune homme de 21 ans est accusé d'avoir tué Clémence Beaulieu-Patry, le 10 avril 2016, dans une épicerie Maxi du quartier Saint-Michel à Montréal. La femme de 20 ans travaillait à cet endroit au moment de sa mort. «[Elle] a été poignardée à plusieurs reprises», a résumé la juge Hélène Di Salvo de la Cour supérieure qui présidera le procès.

Parmi tous les candidats présents ce matin, douze d'entre eux devraient être choisis d'ici la fin de la journée pour former le jury, en plus de deux suppléants. «C'est un devoir civique que vous devez accepter avec honneur», a indiqué la magistrale à la foule. 

Plus d'une trentaine de candidats jurés ont ensuite défilé devant la juge pour présenter une demande d'exemption, principalement des étudiants et des personnes âgées. Dans le box des accusés, vêtu d'une chemise verte, Randy Tshilumba est resté neutre pendant l'exercice, prenant la parole uniquement pour réitérer qu'il plaidait non-coupable, une formalité à cette étape des procédures.

Le procès doit commencer le 6 septembre prochain et devrait durer au plus cinq semaines. La Couronne entend appeler à la barre 28 témoins, dont deux médecins et six policiers. La défense n'est pas obligée d'ouvrir son jeu à cette étape.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer