Contacts sexuels: un jeune éducateur écopera de 15 mois de prison

Andrew Phillips... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Andrew Phillips

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déclaré coupable de contacts sexuels avec un enfant de trois ans et demi à la garderie où il travaillait occasionnellement, Andrew Phillips devrait écoper 15 mois de prison, mercredi. C'est la peine que la Couronne et la défense ont suggérée conjointement, à la juge Julie Riendeau, mardi.

Pour une raison qui n'a pas été précisée, mais qui semblait aller de soi pour toutes les parties, l'imposition de la peine a été reportée à ce matin. Il est à noter que M. Phillips, maintenant âgé de 26 ans, en appelle du verdict. Il avait 22 quand les faits sont survenus, en 2012. 

L'enfant, qu'on ne peut identifier, fréquentait un Centre de la petite enfance de Verdun. M. Phillips agissait comme éducateur remplaçant, l'été, et pendant le temps des Fêtes, à partir de 2012. Il a été arrêté en mai 2013, après que l'enfant ait parlé à sa tante, des attouchements qu'il subissait pendant la sieste. 

Dans ses mots d'enfants, il avait raconté que M. Phillips jouait avec son pénis, et il avait mimé un geste de masturbation. 

Le petit avait déjà dit à ses parents, sur un ton désinvolte, que M. Phillips avait touché à son pénis. Les parents croyaient plutôt à un attouchement accidentel, au moment du changement de couche-culotte. Le petit était à l'entraînement à la toilette à ce moment.

Au procès, M. Phillips a juré qu'il n'avait rien fait de tel. Mais la juge Riendeau a cru l'enfant, malgré certaines exagérations, comme le fait que c'était arrivé «cent fois.» D'autres parties du témoignage de l'enfant étaient précises et corroborées par la preuve, a noté la juge.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer