SharQc: Québec abandonne les procédures contre sept Hells Angels en cavale depuis sept ans

Selon nos informations, des discussions entre avocats auraient... (Photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Selon nos informations, des discussions entre avocats auraient eu lieu ces dernières semaines pour en arriver à la confirmation de cet arrêt des procédures contre les sept membres des Hells Angels.

Photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Tel qu'anticipé par La Presse il y a quelques mois, le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) déposera demain en Cour supérieure un arrêt des procédures contre sept Hells Angels qui étaient en cavale depuis plus de sept ans, à la suite de l'opération SharQc. Les intentions du DPCP sont indiquées sur le rôle criminel de demain au Palais de justice de Montréal.

Les Hells Angels qui bénéficieront de cet arrêt des procédures sont Mario Bergeron, Michel Bergeron, Marc Bordage, Gaetan Brisebois, Antonio Costella, Luc Émond et Marcellin Morin. Selon ce qui apparaît sur le rôle, ils font l'objet d'une seule accusation, celle du complot général de meurtre à laquelle ont plaidé coupable des dizaines de motards depuis le début des procédures. À l'origine, ces fugitifs étaient accusés de 29 chefs de meurtre, complot pour meurtre, trafic de stupéfiants et gangstérisme.

Sur les avis de recherche de certains d'entre eux, la police affirmait qu'ils se seraient trouvés dans des pays du sud, notamment en République dominicaine ou au Mexique durant leur longue cavale.

Selon nos informations, des discussions entre avocats auraient eu lieu ces dernières semaines pour en arriver à la confirmation de cet arrêt des procédures. Toujours selon des sources, ce développement interviendrait en raison de la décision de la poursuite de ne pas faire témoigner l'ancien Hells Angels Sylvain Boulanger, à la suite de la fin abrupte du procès de cinq membres du chapitre de Sherbrooke il y a un an.

Rappelons que le neuf octobre 2015, le juge James L. Brunton de la Cour supérieure a décrété un arrêt des procédures dans le seul procès amorcé depuis SharQc parce que la poursuite a mis cinq ans avant de divulguer à la défense une preuve qu'elle réclamait. Le magistrat avait qualifié cette faute de «grave abus de procédures».

En revanche, la poursuite n'a vraisemblablement pas l'intention d'abandonner les procédures contre deux autres motards toujours en cavale, Guy Rodrigue et Claude Gauthier. Leur nom n'apparaît pas sur le rôle, probablement car l'autre délateur du projet SharQc, Dayle Fredette, pourrait témoigner contre eux.

Les Hells Angels qui bénéficieront d'un arrêt des procédures

Mario Bergeron

  • 52 ans
  • Alias Crazy
  • Chapitre de Québec
  • Disparu depuis 2008

Le délateur Dayle Fredette affirme que Bergeron a été tué pour avoir volé l'organisation, pour payer sa drogue, et qu'il a été enterré au Nouveau-Brunswick. Si c'est le cas, son corps n'a jamais été retrouvé, ni son décès confirmé.

Michel Bergeron

  • 60 ans
  • Membre du chapitre South
  • Très proche de Gaetan Brisebois et de Sylvain Tétreault, deux autres membres du même chapitre.

Gaetan Brisebois

  • 46 ans
  • Membre du chapitre South

Proche de Michel Bergeron et de Sylvain Tétreault. Ce dernier et Brisebois s'étaient inscrits à des cours de plongée sous-marine au Québec durant leur cavale, avait révélé La Presse en octobre 2014. Tetreault a été arrêté, accusé, condamné et libéré depuis.

Marcellin Morin

  • 49 ans
  • Alias Marsouin
  • Membre du chapitre de Trois-Rivières
  • Son nom a été inscrit sur la liste des dix criminels les plus recherchés au Québec

Il était le parrain des Rowdy Crew, un ancien club-école qui parrainait lui-même une clique appelée les Iron Soul dont des membres sont soupçonnés d'avoir battu à mort le propriétaire de bar Francis Laforest à Terrebonne en 2000. Après le drame, Morin avait dissout cette clique, selon des documents judiciaires.

Sa femme était propriétaire d'un immeuble où le nouveau propriétaire d'un bar a voulu déménager son établissement, mais la Régie des alcools a bloqué le déménagement.

Antonio Costella

  • 54 ans
  • Retraité du chapitre South

Marc Bordage

  • 53 ans
  • Membre du chapitre de Québec
  • Son nom a été inscrit sur la liste des dix criminels les plus recherchés au Québec

Luc Émond

  • 49 ans
  • Relation des Hells Angels du chapitre de Montréal

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer