Nouvelle journée sans verdict au procès de Richard Bain

Richard Bain... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Richard Bain

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le jury chargé de juger Richard Henry Bain n'est toujours pas parvenu à s'entendre sur un verdict unanime, après une sixième journée de délibérations, au palais de justice de Montréal.

En milieu de journée, des jurés ont demandé au juge Guy Cournoyer qu'un constable spécial téléphone chez eux pour dire à leurs proches que tout va bien.

La demande, lue par le juge dans la salle d'audience, n'a été contestée ni par les avocats de la défense ni par ceux de la couronne, mais le juge Cournoyer a fait part de sa réticence à l'accepter, ignorant ce qui poussait certains jurés à vouloir rassurer leurs proches et voulant éviter que les requêtes du genre se multiplient ensuite.

« Une fois que vous ouvrez un canal de communication, tout le monde va vouloir s'en servir », a déclaré le magistrat.

Il a néanmoins consenti à ce qu'un constable spécial téléphone aux proches des jurés qui en ont manifesté le souhait, sans que ces derniers ne soient présents durant l'appel.

Richard Henry Bain, 65 ans, est accusé du meurtre prémédité du technicien de scène Denis Blanchette, ce qui lui vaudra l'emprisonnement à perpétuité s'il est reconnu coupable.

Il est aussi accusé de tentative de meurtre à l'endroit du technicien de scène Dave Courage, d'un policier et d'autres personnes rassemblées au Métropolis, le soir du 4 septembre 2012, alors que Pauline Marois et le Parti québécois venaient d'être portée au pouvoir.

Richard Henry Bain a plaidé la non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux.

Le jury reprendra ses délibérations demain matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer