Maurice Boucher envoyé à Bordeaux

Le Centre de détention de Montréal, où sera... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le Centre de détention de Montréal, où sera transféré « Mom » Boucher est relié au Centre judiciaire Gouin (photo) par un tunnel.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Accusé d'avoir comploté pour tuer le caïd Raynald Desjardins, l'ancien chef guerrier des Hells Angels, Maurice « Mom » Boucher, 62 ans, et son ancien garde du corps, Gregory Woolley, seront envoyés au Centre de détention de Montréal (Bordeaux) en fin de semaine et subiront leur enquête préliminaire au Centre de services judiciaires Gouin, à compter de lundi.

À l'origine, l'enquête devait se tenir au Palais de justice de Longueuil, étant donné qu'une partie du complot présumé a été fomentée à Longueuil et Saint-Hubert, arrondissements où habitent le chef de gang Gregory Woolley et la fille de Boucher, Alexandra Mongeau, également accusée dans cette affaire.

Mais la Poursuite a présenté une requête en changement de venue pour que l'enquête ait lieu au Centre de services judiciaires Gouin, relié par un tunnel à la prison de Bordeaux. Un interdit de publication nous empêche de dévoiler les raisons de cette demande, mais visiblement, le juge Marco Labrie de la Cour du Québec a conclu que le transport quotidien de Boucher, de l'Unité spéciale de détention (super max) de Sainte-Anne-des-Plaines, où il purge sa peine, au Palais de justice de Longueuil, aurait pu comporter des risques. Woolley lui, est actuellement détenu au Centre de détention Rivière-des-Prairies.

L'eau et le feu

Le lecteur averti s'étonnera peut-être que Boucher et Woolley soient envoyés à la même prison que leur présumée victime, Raynald Desjardins, toujours en attente de sa sentence pour avoir comploté le meurtre de l'aspirant parrain Salvatore Montagna, commis à Charlemagne en novembre 2011.

On doit s'attendre à ce que les trois hommes soient détenus dans des secteurs différents, sans possibilité de se croiser. On doit également s'attendre à ce que des mesures de sécurité supplémentaires les entourent.

Rappelons que Boucher, qui purge depuis le début des années 2000 une sentence à vie pour le meurtre de deux gardiens de prison commis à la fin des années 90, et Woolley, ont été arrêtés pour ce complot présumé le 19 novembre dernier, jour de l'opération Magot-Mastiff qui a décapité l'alliance mafia-motards-gangs de rue qui dirige le crime organisé montréalais depuis la mort naturelle du parrain Vito Rizzuto en décembre 2013.

L'enquête préliminaire de Boucher et de Woolley devrait durer trois jours. Les deux hommes arriveront à Bordeaux au moment où une éclosion de gastro-entérite fait rage dans au moins l'un des secteurs de la prison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer