Faubourg Contrecoeur: Bernard Trépanier subira un procès distinct

Bernard Trépanier, coaccusé dans le procès pour fraude... (Photo Edouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

Agrandir

Bernard Trépanier, coaccusé dans le procès pour fraude du Faubourg Contrecoeur

Photo Edouard Plante-Fréchette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bernard Trépanier a obtenu gain de cause auprès de la Cour du Québec qui vient d'ordonner qu'il subisse un procès distinct pour sa participation à la présumée fraude immobilière du Faubourg Contrecoeur.

Le juge Yvan Poulin a conclu que les traitements que doit subir M. Trépanier qui est atteint d'un cancer « invasif » du poumon, risquent de continuer à perturber la bonne marche du procès ouvert depuis le 8 février dernier. M. Trépanier a déjà dû s'absenter à plusieurs reprises au cours des dernières semaines forçant le report de plusieurs journées d'audience.

Le juge Poulin s'est dit conscient des effets de sa décision sur les ressources du système de la justice, mais selon lui, l'état de santé de l'accusé le nécessite. Le début du procès de Bernard Trépanier a été fixé au 24 mai prochain. Toutes les décisions qui ont été prises jusqu'à maintenant par le Tribunal dans le procès du Faubourg Contrecoeur s'appliqueront.

À la sortie de la salle d'audience, Me Rock n'a pas caché sa satisfaction pour son client. « C'est une saine administration de la justice. Je le connais depuis 40 ans et il est vraiment malade », a affirmé Me Rock.

Ce dernier a également critiqué le Ministère public dont il aurait souhaité la collaboration. « Le Ministère public a manqué de bon sens. Le sens commun, ça fait aussi partie de l'administration du système de justice », a laissé tomber Daniel Rock.

Le procès des coaccusés de M. Trépanier se poursuit de façon parallèle. L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, l'entrepreneur Paolo Catania, son entreprise Construction F Catania et quatre de ses dirigeants sont accusés d'avoir comploté pour la mise en oeuvre du projet résidentiel Faubourg Contrecoeur, dans l'est de Montréal. Un seul accusé a reconnu sa culpabilité; il s'agit de l'urbaniste Daniel Gauthier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer