Voies de fait: Adil Charkaoui plaide non coupable

Adil Charkaoui a été arrêté en lien avec... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Adil Charkaoui a été arrêté en lien avec un incident qui se serait produit au Collège de Maisonneuve le mois dernier lors d'une partie de soccer. Deux accusations de voies de fait ont été portées et une d'agression armée.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Marin
La Presse Canadienne

Le controversé prédicateur Adil Charkaoui a plaidé non coupable vendredi aux accusations de voies de fait portées contre lui.

Il avait été arrêté en lien avec un incident qui se serait produit au Collège de Maisonneuve le mois dernier lors d'une partie de soccer. Deux accusations de voies de fait ont été portées et une d'agression armée.

Il n'était pas obligé d'être présent à la Cour municipale de Montréal pour sa comparution de vendredi, et une avocate le représentait.

Après de très brefs échanges entre celle-ci et le juge, la cause a été reportée au 10 juin.

Adil Charkaoui a un historique quelque peu conflictuel avec le collège.

Il y louait des locaux et des plateaux sportifs pour une école qu'il dirigeait, liée au Centre communautaire islamique de l'est de Montréal. Le Collège avait suspendu temporairement les contrats de location en février 2015, quand elle avait appris que le prédicateur avait des liens avec au moins deux de ses élèves soupçonnés d'avoir rejoint le groupe État islamique en Syrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer