Procès du jeune accusé de terrorisme: un spectateur au banc des accusés

Un montréalais de 27 ans, Samy Nefkha-Bahri, a comparu vendredi au palais de... (PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un montréalais de 27 ans, Samy Nefkha-Bahri, a comparu vendredi au palais de justice, pour répondre d'une accusation d'intimidation auprès d'une personne associée au système judiciaire. Fait particulier, l'homme en question a souvent assisté au procès de l'adolescent qui est jugé pour activités terroristes, à la Chambre de la jeunesse.

L'incident qui lui est reproché s'est produit vers 14 h 15, mercredi dernier (le 16 septembre), sur la rue Saint-Vallier, a indiqué Laurent Gingras, porte-parole du Service de police de Montréal. 

Un homme qui circulait à vélo a accosté une personne liée au procès, et aurait fait des remarques et posé toutes sortes de questions.

Quand la personne a pris son cellulaire pour faire le 9-1-1, l'homme est vite parti. Il a été arrêté le lendemain. Il s'agissait  de M. Nefkha-Bahri.

Au moment de sa comparution, vendredi, Nefkha-Bahri semblait un peu dépassé par les événements. La Couronne s'est opposée à sa remise en liberté. L'homme, qui n'a pas d'antécédent judiciaire, passera donc la fin de semaine sous les verrous et devrait subir son enquête sous cautionnement, lundi. Me Dannie Leblanc occupe pour la Couronne.  

M. Nefkha-Bahri a déjà étudié en médecine à Chicoutimi. Selon les informations obtenues, il aurait fait un stage de quatre semaines, il y a six ans.

En ce qui concerne l'adolescent jugé à la Chambre de la jeunesse, les parties doivent plaider mardi prochain. L'adolescent de 16 ans (il en avait 15 au moment des faits reprochés), est accusé d'avoir commis un vol au profit d'une organisation terroriste, et d'avoir tenté de quitter le Canada pour participer à une activité terroriste. Obnubilé par le Djihad il voulait apparemment partir pour la Syrie. C'est son père qui, fort inquiet, l'a dénoncé à la police.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer