Le procès Duffy pourrait se poursuivre jusqu'à la veille de la campagne

Mike Duffy... (PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Mike Duffy

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Ottawa

Le procès du sénateur suspendu Mike Duffy va se poursuivre cet été, venant presque en collision avec la campagne électorale fédérale.

Le juge Charles Vaillancourt a déclaré que le tribunal siégera du 11 août au 28 août, et ensuite, si nécessaire, du 18 novembre au 18 décembre.

Cela signifie que des témoins tels que des sénateurs conservateurs et l'ancien chef de cabinet du premier ministre, Nigel Wright, pourraient se retrouver à témoigner juste au moment où les chefs des partis s'apprêtent à prendre la route pour la campagne électorale.

Déjà, un débat de chefs organisé par le magazine Maclean's est prévu pour le mois d'août.

Les semaines en août sont devenues disponibles la semaine dernière, quand l'ex-sénateur libéral Mac Harb a accepté que son propre procès de fraude et de corruption soit reporté.

Mike Duffy a plaidé non coupable à 31 accusations de fraude, d'abus de confiance et de corruption en lien avec ses réclamations de frais de subsistance et de déplacements ainsi qu'avec les dépenses de son bureau de sénateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer