Superprocès SharQc: accusations annulées contre un Hells Angel

Dans un geste peu commun, la poursuite dans les grands procès SharQc a décidé... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Dans un geste peu commun, la poursuite dans les grands procès SharQc a décidé d'annuler les accusations qui pesaient toujours sur Daniel Beaulieu, membre en règle de la section de Québec, a appris La Presse de plusieurs sources.

Le nouveau statut de Beaulieu face à la justice serait officialisé ce matin, au Centre de services judiciaires Gouin. Beaulieu, 56 ans, membre fondateur de la section de Québec en 1988, faisait face à l'origine à 11 chefs de meurtre à la suite de son arrestation lors de l'opération antimotards SharQc en avril 2009. 

Au fil des procédures, le nombre de chefs portés contre lui a chuté à deux - l'un de meurtre et l'autre de complot - , si bien qu'à la suite d'une enquête sur mise en liberté en janvier dernier, le juge James L. Brunton de la Cour supérieure a accepté de le libérer en attendant la suite des choses.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer