Libération sous caution d'Omar Khadr: la juge met la cause en délibéré

Omar Khadr, qui est maintenant âgé de 28 ans,... (Photo Amanda McRoberts, Archives PC)

Agrandir

Omar Khadr, qui est maintenant âgé de 28 ans, a purgé plus de la moitié de sa peine de huit ans de prison à l'établissement Bowden, en Alberta.

Photo Amanda McRoberts, Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
EDMONTON

Une juge d'Edmonton a mis en délibéré la cause de l'ancien prisonnier de Guantanamo Omar Khadr concernant sa libération sous caution.

Après deux jours d'audiences, la juge June Ross a annoncé mercredi qu'elle devait réfléchir avant de rendre sa décision.

Omar Khadr a plaidé coupable en 2010 aux cinq chefs d'accusations pesant contre lui devant la justice militaire américaine à Guantanamo, dont un pour le meurtre d'un soldat américain en Afghanistan. Le jeune homme n'avait que 15 ans au moment des faits.

M. Khadr, qui est maintenant âgé de 28 ans, a purgé plus de la moitié de sa peine de huit ans de prison à l'établissement Bowden, en Alberta.

Ses avocats estiment que leur client devrait être relâché jusqu'à ce que son appel devant la cour militaire américaine soit entendu, étant donné que les procédures sont trop longues, disent-ils.

De son côté, le gouvernement canadien plaide que sa libération minerait la confiance du public envers le système de justice et contreviendrait au droit international, en plus de nuire aux relations entre le Canada et les États-Unis.

S'il était libéré, M. Khadr a affirmé qu'il irait vivre chez l'un de ses avocats à Edmonton. Une université aurait aussi accepté de l'accueillir comme étudiant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer