Un 4e Hells Angels libéré sur caution

Pour la quatrième fois en deux mois, un membre en règle des Hells Angels accusé... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Renaud
La Presse

Pour la quatrième fois en deux mois, un membre en règle des Hells Angels accusé dans les superprocès SharQc, a été libéré sous conditions lundi.

Daniel Beaulieu, membre en règle du chapitre de Québec, a été libéré par le juge James L. Brunton, après que son avocate, Me Nellie Benoit, eut présenté une requête en ce sens au cours des dernières semaines. Beaulieu, 56 ans, fait face à deux chefs de complot et de meurtre. 

Un interdit de publication nous empêche de dévoiler les détails de son implication présumée mais selon la police, Beaulieu a quitté les Hells Angels en 1996 avant de redevenir membre en règle en 2005. Beaulieu rejoint ainsi trois autres de ses compagnons, Alain Biron, Claude Pépin et Émery Martin, qui ont, depuis le premier décembre, eux aussi bénéficié d'une libération sur caution en attendant la suite des procédures.

Cette nouvelle libération intervient au moment où des centaines de personnes ont commencé à recevoir des subpoenas pour la sélection du jury qui devrait débuter en mars. 

Une cinquantaine des 156 accusés de l'opération SharQc attendent toujours de subir trois procès séparés - deux principaux et un en anglais pour deux accusés anglophones. Un peu moins d'une dizaine d'accusés sont toujours au large depuis la fameuse opération policière du 15 avril 2009

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer