Absolution conditionnelle pour Bernard «Rambo» Gauthier

Bernard «Rambo» Gauthier... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

Bernard «Rambo» Gauthier

Photo archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Reconnu coupable d'intimidation envers un entrepreneur, le chef syndical Bernard «Rambo» Gauthier vient de recevoir sa peine: l'absolution conditionnelle. La FTQ-Construction estime qu'il pourra donc conserver son emploi à la tête du syndicat des opérateurs de machinerie lourde (local 791) sur la Côte-Nord.

« C'est la Commission de la construction du Québec qui devra décider s'il peut conserver son emploi ou s'il en est inhabile à la suite de la décision du juge », a cependant précisé le procureur de la couronne au dossier, Me Steeve Beaupré.

« Il n'a pas de dossier criminel, alors à partir de là, c'est business as usual », considère le directeur général de la FTQ-Construction, Yves Ouellet.

En vertu de la loi sur les relations de travail dans la construction, un représentant syndical ne peut pas détenir un dossier criminel. Une absolution conditionnelle laisse toutefois des traces.

Ce matin par le juge Michel Parent a imposé à M. Gauthier de verser la somme de 500$ à un organisme de charité et de ne pas entrer en contact avec sa victime pour 12 mois. Il doit aussi garder la paix pour un an.

Les représentations sur la peine de Bernard Gauthier se sont déroulées ce matin au palais de justice de Sept-Îles. En décembre, il avait été déclaré coupable d'avoir intimidé par des menaces de violence l'entrepreneur en construction Frédéric Boucher durant la grève dans l'industrie de la construction, en juin 2013.

À la suite du verdict de culpabilité en décembre, l'avocat de M. Gauthier avait signalé son intention de porter l'affaire en appel. Le local 791 avait par ailleurs indiqué qu'il maintiendrait ses liens d'emploi avec M. Gauthier tant et aussi longtemps que c'était légalement possible.

« Bernard Gauthier est très, très heureux en ce moment », a indiqué le porte-parole de la FTQ-Construction, Merlin Trottier-Picard.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • «Rambo» revient à la charge

    Les régions

    «Rambo» revient à la charge

    Bernard «Rambo» Gauthier fourbit ses armes en vue de défendre à nouveau l'intérêt des travailleurs nord-côtiers, qui sont à son avis trop peu... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer