L'avocat de Guy Lafleur évoque une «commande» pour accuser son client

L'ex-hockeyeur Guy Lafleur sera le premier à donner sa... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

L'ex-hockeyeur Guy Lafleur sera le premier à donner sa version des faits.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bien qu'ils soient chose du passé, les déboires judiciaires de Guy Lafleur reviennent dans l'actualité avec le début du procès civil que l'ex-étoile du Canadien de Montréal intente contre le Procureur général du Québec et la Ville de Montréal.

M. Lafleur réclame un peu plus de 2 millions de dollars pour les dommages qu'il dit avoir subis lors de son arrestation, en 2008, à la suite de témoignages qu'il avait rendus dans le cadre des poursuites criminelles engagées contre son fils, Mark. Il avait été accusé d'avoir rendu des témoignages contradictoires et avait été déclaré coupable au terme de son procès, en 2009. La Cour d'appel l'avait cependant acquitté en 2010.

Aucun témoignage n'a été entendu jusqu'ici. La première journée d'audience devant le juge André Wery s'est passée en discussions sur des requêtes de Me Jacques Jeansonne, qui représente Guy Lafleur. L'avocat a évoqué une entrevue policière agressive avec M. Lafleur, en octobre 2007, et allégué qu'il y avait eu une «commande» pour accuser ce dernier, en 2008.

Ces propos ont fait bondir Me Pierre-Yves Boisvert, qui représente la Ville de Montréal: «Me Jeansonne pense que c'est un complot. Je ne sais pas quel film il a vu en fin de semaine. Ce sont des allégations absolument farfelues. Il a droit de le dire, c'est la liberté d'expression.»

Refus de M. Lafleur

Me Jeansonne a aussi demandé que M. Lafleur ne soit pas contre-interrogé relativement à son procès puisqu'il a été acquitté. «Ce n'est pas un autre procès de Guy Lafleur qu'on fait, ici, c'est celui de Me Archambault [procureure de la Couronne]», a fait valoir Me Jeansonne.

L'avocat a soutenu que M. Lafleur était terrifié à l'idée de témoigner pour la cinquième ou sixième fois. «Mon client a été acquitté, on ne peut pas remettre ça en cause sans s'en prendre à sa réputation,» a-t-il dit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer