Les victimes de frères en appellent au pape

L'Association des victimes de prêtres souhaite entreprendre un... (Photo archives La Presse)

Agrandir

L'Association des victimes de prêtres souhaite entreprendre un second recours collectif contre les frères de Sainte-Croix. Ci-dessus, le Collège Notre-Dame, de Montréal.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

À la veille du début de nouvelles procédures judiciaires contre la congrégation de Sainte-Croix, l'Association des victimes de prêtres demande l'intervention du pape afin que les frères négocient «une entente de bonne foi avec les victimes».

L'Association doit se rendre au palais de justice de Montréal demain pour obtenir l'autorisation d'entreprendre un second recours collectif contre les frères de Sainte-Croix, tel qu'elle l'a annoncé en novembre 2013. Or, les victimes souhaitent que les frères négocient plutôt que de les «soumettre à une longue et coûteuse bataille judiciaire», selon eux. D'autant plus que les prêtres ont admis les agressions commises lors du premier recours, souligne l'Association.

Plusieurs des frères visés par ce second recours sont les mêmes qui l'étaient par le premier, même si les institutions concernées sont différentes. «Quand un religieux se faisait prendre, on le transférait ailleurs», a expliqué le porte-parole de l'Association, Sébastien Richard, dont l'agresseur aurait fait des victimes dans différentes écoles de Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer