Policier battu au Mexique: Lachance condamné à deux ans

Marc-André Lachance... (Photo: La Presse)

Agrandir

Marc-André Lachance

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Plus de trois ans après la violente agression dont un enquêteur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été victime au Mexique, le dernier accusé lié à cette sordide affaire a décidé de régler sa dette envers la justice, juste avant le début de son procès.

Il y a une dizaine de jours, Marc-André Lachance, 31 ans, a en effet plaidé coupable à des accusations d'intimidation et de complot et a été condamné respectivement à des peines de deux ans et de six mois de prison pour chacun des chefs. Les deux peines sont concurrentes. Toutefois, celle de six mois s'ajoute à une autre de six ans et demi qu'il purge actuellement pour trafic de stupéfiants, à la suite de son arrestation dans l'opération Carcan, menée en novembre 2011.

Vacances en enfer

Rappelons qu'en janvier 2011, huit amis policiers ont décidé de passer leurs vacances à Playa Del Carmen; ils ont aperçu des patrouilleurs de Montréal et de Longueuil qui fraternisaient avec des individus liés au crime organisé québécois dans un bar.

L'un des huit policiers, enquêteur au SPVM, a pris des photos des suspects dans le but de les rapporter à Montréal, mais il a été repéré par les suspects. À l'enquête préliminaire, l'enquêteur a raconté avoir été amené dans une pièce et battu par Marc-André Lachance, sous la supervision d'un autre accusé, Shane Kenneth Maloney. Puisque le crime a été commis au Mexique, les deux hommes n'ont pas été accusés d'agression, mais plutôt d'intimidation et de complot, car ils ont menacé la victime de s'en prendre à elle et à sa famille si elle parlait à son retour au Canada.

Cette affaire aurait pu créer un froid entre les autorités mexicaines et la police de Montréal. Avant son retour au pays, l'enquêteur a été hospitalisé dans une chambre surveillée par des policiers mexicains de confiance armés. Il a depuis repris ses fonctions.

L'autre accusé dans cette affaire, Shane Kenneth Maloney, 37 ans, un individu lié au crime organisé irlandais, a plaidé coupable à un chef d'intimidation et a été condamné à deux ans de prison en décembre 2013.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer