Sudation mortelle: procès des 3 accusés à Drummondville

De gauche à droite: Ginette Duclos, 61 ans,... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

De gauche à droite: Ginette Duclos, 61 ans, Gabrielle Fréchette, 53 ans, et Gérald Fontaine, 39 ans, tous accusés en lien avec la mort de Chantal Lavigne.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
DRUMMONDVILLE

Le procès de trois personnes accusées relativement à la mort de Chantal Lavigne, survenue il y a plus de trois ans à la suite d'un rituel de sudation, s'est ouvert mardi à Drummondville.

Gabrielle Fréchette, Ginette Duclos et Gérald Fontaine sont accusés de négligence criminelle ayant causé la mort et de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles.

La salle était pleine à l'ouverture de ce procès, qui se déroule devant un juge seul. Plusieurs membres de la famille de la victime étaient présents, dont son conjoint, Patrick Naud. Le procès pourrait durer sur une période allant jusqu'à sept jours.

La victime, une femme de 35 ans de Saint-Albert-de-Warwick, participait à un séminaire de croissance personnelle à Durham-Sud en juillet 2011. Elle est morte à la suite d'une séance de sudation qui avait été organisée par les coaccusés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer