Tivon Bradshaw reste détenu en attendant son troisième procès

Tivon Bradshaw... (PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM)

Agrandir

Tivon Bradshaw

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

En attente de son troisième procès pour le même meurtre commis en 2003, Tivon Bradshaw, 33 ans, devra patienter en prison. Le juge Guy Cournoyer a refusé de lui accorder la liberté sous cautionnement, vendredi.

Le fait que M. Bradshaw s'était sauvé aux États-Unis après le crime, et qu'il y a vécu six ans sous un faux nom, n'est pas de nature à rassurer le juge. De plus il y a commis des crimes pendant son séjour. Récemment, lors de son témoignage devant le juge Cournoyer, M. Bradshaw s'était montré vague et imprécis sur certaines questions très simples. Certes, sa mère et sa grand-mère étaient prêtes à s'engager financièrement pour assurer qu'il se représenterait à la Cour, mais le risque était trop grand. En six ans aux États-Unis, M. Bradshaw a eu le temps de tisser des liens, il a même eu des enfants.

M. Bradshaw est accusé du meurtre prémédité de Abdus Shahid Decoteau, survenu la nuit du 30 octobre 2003. L'homme de 25 ans sortait du Peel Pub quand il a été atteint de trois balles à la tête. Selon le ministère public, Tivon Bradshaw est le tireur. Il se serait vengé parce qu'il avait été malmené plus tôt dans la soirée dans les toilettes du bar, par un groupe de personnes. Decoteau était du groupe et il lui avait en outre volé son médaillon.

M. Bradshaw s'était enfui aux États-Unis après le crime. Il y a été arrêté, en 2009, et extradé. Il a eu son procès en 2012, mais le jury n'est pas parvenu à s'accorder. Le deuxième, en 2013, s'est conclu de la même façon, pour les mêmes raisons. Le troisième doit avoir lieu cet automne.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer