Procès Flawnego: le jury a enfin commencé à délibérer

L'un des trois avocats de la défense dans... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

L'un des trois avocats de la défense dans le cadre du procès Flawnego.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Au terme d'un procès qui s'est étiré pendant sept longs mois, à Montréal, le jury a enfin commencé à délibérer, jeudi matin, dans l'affaire de la tuerie du Flawnego. Les jurés doivent décider du sort des trois hommes qui sont accusés conjointement de deux meurtres prémédités et deux tentatives de meurtre, dans la boutique Flawnego, l'après-midi du 18 mars 2010.

Les accusés sont Carey Isaac Regis, 45 ans, Kyle Gabriel, 30 ans, et Terrell Lloyd Smith, 31 ans. Selon la preuve de la Couronne, deux hommes déguisés sont entrés dans la boutique Flawnego, un peu après 13h30, ce fameux jour de mars, et ont fait feu sur ceux qui s'y trouvaient. Une soixantaine de coups de feu ont été tirés. 

Le propriétaire de la boutique, le caïd Ducarme Joseph, qui était vraisemblablement visé, s'en est tiré indemne. Il aurait réussi à se cacher. Son oncle, Jean Gaston, son garde du corps, Peter Christopoulos, son chauffeur, Frédéric Louis, et un électricien qui faisait des travaux dans la boutique, Alain Gagnon, ont eu moins de chance. Les deux premiers sont morts criblés de balles, tandis que les deux derniers ont été très gravement blessés. L'électricien Gagnon, qui s'était couché par terre pour se protéger, s'est fait tirer deux fois dans la tête, par un des tireurs qui s'est approché à quelques pouces de lui. Frédéric Louis, qui avait réussi à s'enfermer dans une petite chambre de bain, a reçu certaines des balles que les agresseurs ont tirées à travers la porte.

La juge Carol Cohen, qui a présidé le procès, a ouvert quatre verdicts pour chacun des trois accusés : ils peuvent être coupables de meurtres prémédités, de meurtres non prémédités, ou d'homicides involontaires. Ils peuvent aussi être acquittés.

En ce qui concerne les deux blessés, les accusés peuvent être acquittés ou déclarés coupables de tentatives de meurtre à leur endroit. Les jurés ont tout un cheminement à faire pour arriver aux verdicts. La Couronne a présenté 57 témoins, tandis que la défense en a présenté 39. Le procès a commencé le 25 septembre dernier. Il devait durer 10 à 12 semaines.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer