Couillard: «Tout ce qu'on peut faire est en train d'être fait»

Les policiers de la Sûreté du Québec tentent... (Photo Patrick Sanfacon, La Presse)

Agrandir

Les policiers de la Sûreté du Québec tentent de trouver des indices aux abords de la halte routière de Lachute où la camionnette d'Ugo Fredette a été retrouvée.

Photo Patrick Sanfacon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Val-d'Or) Les policiers mettent tout en oeuvre pour retrouver le petit Louka Fredette, 6 ans, qui a été enlevé par son père, a assuré vendredi le premier ministre Philippe Couillard. Selon lui, une réflexion s'impose pour prévenir des gestes semblables à cette « horrible tragédie ».

«Tout ce qu'on peut faire est en train d'être fait», a déclaré le premier ministre au terme d'une réunion de son caucus à Val-d'Or.

M. Couillard a qualifié d'«horrible tragédie» l'enlèvement du garçon, qui fait suite au meurtre de sa mère. L'auteur du rapt est son père, Ugo Fradette, 41 ans, qui a pris la fuite avant la découverte du corps de sa conjointe, qui a été poignardée.

Ce crime devrait donner lieu à une réflexion, estime le premier ministre.

«Il faut également réfléchir à ces tragédies familiales qui se produisent, pas fréquemment, mais on en voit malheureusement trop souvent, a-t-il dit. Toutes les tensions sociales autour de ça, tout le malheur de vivre des gens qui s'exprime à travers des tragédies épouvantables.»

«On met le paquet», assure Coiteux

Plus tôt en matinée, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a assuré que les services policiers mettent «le paquet» pour retrouver le fugitif et son fils.

«On met le paquet, a résumé le ministre. Tous les services policiers sont mis à contribution avec l'alerte AMBER.» 

La camionnette d'Ugo Fradette a été retrouvée dans la nuit de jeudi à vendredi. Le suspect a été aperçu à Rouyn-Noranda, puis à Maniwaki, mais il reste encore introuvable, tout comme son fils.

Les autorités ont lancé une alerte AMBER, déclenchée à grande échelle dans des cas d'enlèvement. M. Coiteux a appelé quiconque détient des informations qui permettraient de retrouver le garçon d'alerter immédiatement la police.

«J'encourage absolument tout le monde qui pourrait détenir quelque information que ce soit à communiquer directement, promptement avec la police», a dit M. Coiteux.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer