Un incendie suspect ravage l'ex-studio d'André Perry

Un ancien lieu mythique de la scène musicale québécoise a été la proie des... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MORIN HEIGHTS, Qc

Un ancien lieu mythique de la scène musicale québécoise a été la proie des flammes vendredi matin dans les Laurentides.

Il s'agit du studio d'enregistrement d'André Perry, à Morin Heights, où plusieurs chanteurs et musiciens de renom ont défilé dans le passé.

L'incendie aurait été allumé intentionnellement.

Construit en 1974 par le technicien du son et administrateur André Perry, ce studio était à la fine pointe de la technologie de l'époque. En plus de l'équipement d'enregistrement, il offrait des possibilités d'hébergement. En 1982, on y retrouvait des services d'enregistrement vidéo.

Au fil des ans, le studio a attiré des vedettes internationales comme les Rolling Stones, Cat Stevens ou Sting. Des artistes québécois comme Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland et Paul Piché ont aussi profité de ces installations.

Le studio avait été acquis en 1991 par les compagnies Audiogram et Spectel Vidéo. Il ne servait plus depuis 2008. Abandonné, il avait été mis en vente en 2015.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer