Agression sur le mont Royal: le suspect devrait être accusé de tentative de meurtre

Un homme de 56 ans a été poignardé par un inconnu apparemment sans aucune... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme de 56 ans a été poignardé par un inconnu apparemment sans aucune raison hier soir sur le mont Royal à Montréal. Le suspect a été arrêté par les policiers au terme d'une nuit de recherche marquée par l'évacuation de la montagne et devrait être accusé de tentative de meurtre.

L'agression gratuite s'est produite vers 21h50 sur un sentier situé près du chalet du mont Royal. La victime marchait avec son fils de 31 ans lorsqu'un homme a surgi de nulle part en les aveuglant à l'aide d'une lampe de poche. Puis, sans raison apparente, il aurait poignardé au ventre l'homme de 56 ans avant de prendre la fuite. «On n'a aucun mobile et on a la confirmation que les deux personnes ne connaissaient pas le suspect», soutient Benoit Boisselle, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Conscient à l'arrivée des policiers, le quinquagénaire a rapidement dépéri à l'hôpital. Il a d'ailleurs passé de longues heures sur la table d'opération pendant la nuit. Son état de santé, très instable en matinée, s'était stabilisé en début d'après-midi.

Cette violente agression a déclenché tout un branle-bas de combat sur le mont Royal. Les policiers ont en effet fermé tous les accès menant à la montagne pour coincer le coupable. «Plus personne ne rentrait sur le mont Royal et tous les gens qui en sortaient étaient vérifiés un à un. Puis, on a fait évacuer la montagne et fait venir le maître-chien pour vérifier tous les sentiers pour trouver des preuves, des vêtements», explique l'agent Boisselle.

Les policiers ont toutefois dû attendre le lever du soleil pour mener une battue dans ce secteur très boisé. «On a fait un ratissage avec plusieurs policiers près de l'endroit où l'agression a eu lieu et on a procédé à l'arrestation d'un suspect vers 7h15 ce matin. Il avait des éléments de preuve suffisants sur lui pour procéder à son arrestation», soutient l'agent Boisselle.

Le suspect, un homme de 47 ans connu des policiers et ayant possiblement des troubles de santé mentale, a été interrogé par les enquêteurs ce matin. Une accusation de tentative de meurtre devrait être portée contre l'homme. Le suspect comparaîtra mercredi après-midi devant la Cour du Québec.

Son identité n'a pas été révélée par les policiers.

Aucune agression non résolue n'avait été rapportée dans les dernières semaines sur le mont Royal, note Benoit Boisselle. «C'est un geste jugé isolé», précise-t-il. Néanmoins, les policiers assureront une présence accrue sur la montagne aujourd'hui pour rassurer la population.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer