La police ignore l'identité d'un homme emporté par la rivière des Prairies

La rivière des Prairies, vue depuis Pierrefonds-Roxboro, où... (ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La rivière des Prairies, vue depuis Pierrefonds-Roxboro, où le drame a eu lieu.

ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme dans la vingtaine a fait une chute dans la rivière des Prairies, dimanche, vers 18h, à Montréal. Il est demeuré introuvable en dépit des recherches menées jusqu'à la noirceur. La famille de la victime d'origine indienne ignorait tout des événements encore en soirée, la police étant incapable de l'identifier même s'il se trouvait avec des amis.

«Il était avec deux personnes, mais ce qu'on a su, c'est qu'ils venaient de se rencontrer. Alors ses nouveaux amis ne savaient pas son nom complet», a expliqué Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). La seule information dont la police disposait, dimanche soir, était donc son âge et son origine. 

Un bête accident

Les trois jeunes adultes marchaient en bordure de la rivière, à la hauteur de la rue Riviera, dans le secteur de Pierrefonds, quand la victime a glissé dans l'affluent et a été emportée par le courant.

«De ce qu'on a su des gens qui étaient avec lui, il n'était pas en état d'ébriété. Il a perdu pied, a tombé et s'est ramassé à l'eau», a raconté l'agent Brabant, qui a évoqué la possibilité que la victime ne savait pas nager.

«Les personnes l'ont vu à l'eau et le courant le transportait vers l'est. Ils sont allés plus loin pour le localiser, mais ils ne l'ont jamais revu. Ils ont juste pu nous indiquer la dernière place où ils l'ont vu tomber dans la rivière», a ajouté le porte-parole. 

Des recherches ont été menées toute la soirée sur l'étendue d'eau. Le SPVM, mais aussi les pompiers de Montréal, la police de Laval et La Garde Côtière canadienne ont sillonné le secteur à la recherche de la victime ou d'un indice. Quatre embarcations étaient encore sur l'eau vers 22h. 

«Nous sommes allés quelques centaines de mètres en aval, nous avons aussi fait les berges, mais nous n'avons pas trouvé le moindre indice», résumait l'agent Brabant en fin de soirée. 

Les recherches reprendront lundi matin. Les plongeurs du SPVM devraient se joindre aux équipes de recherche.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer