Incendie sur l'A40: l'entretien d'un camion de Bombardier en cause

L'accident du 9 août 2016 avait coûté la... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

L'accident du 9 août 2016 avait coûté la vie au camionneur Gilbert Prince.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le spectaculaire accident qui a provoqué la mort du camionneur Gilbert Prince, dans l'explosion de son camion-citerne, sur l'autoroute métropolitaine en août dernier, est en bonne partie attribuable au mauvais entretien d'un camion de carburant de la compagnie Bombardier, qui s'est arrêté de façon impromptue en plein milieu des voies rapides.

C'est l'une des conclusions du rapport de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), qui dévoilait ce matin son rapport sur l'accident.

La trop faible distance entre le camion de la compagnie EGGR conduit par M. Prince et celui qui le précédait a aussi contribué à la collision: la victime roulait à 31 mètres du véhicule devant lui, alors qu'il lui aurait fallu 76 mètres pour parvenir à s'arrêter à temps.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer