Meurtre à Anjou: la victime liée aux mafias libanaise et italienne

Le corps de la victime a été découvert... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Le corps de la victime a été découvert vendredi après-midi dans un logement de la rue Roi-René, à Anjou.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

L'homme mort par balle dans un logement de la rue Roi-René dans l'arrondissement Anjou est Mustapha Danach, 30 ans, un individu lié au crime organisé libanais et à la mafia italienne, a appris La Presse de diverses sources.

Mustapha Danach... (Photo SPVM) - image 1.0

Agrandir

Mustapha Danach

Photo SPVM

C'est une femme qui a découvert le corps de la victime vers 16h30 cet après-midi dans un logement du 6491 de la rue Roi-René et qui a ensuite appelé au 911. La femme aurait par la suite été transportée à l'hôpital pour un choc nerveux.

Selon nos informations, la victime, qui reposait sur le plancher du logement, aurait été atteinte d'au moins un projectile d'arme à feu à la tête.

Même si la police n'excluait pas la thèse du suicide en début de soirée, elle privilégie maintenant la thèse du meurtre et l'enquête a été confiée aux enquêteurs de la Division des crimes majeurs du SPVM.

Contrat sur sa tête

D'après nos sources, Danach était très proche d'Ali Awada, un autre individu lié au crime organisé libanais et à la mafia assassiné en janvier dernier dans l'arrondissement Montréal-Nord. D'ailleurs, après le meurtre d'Awada, Danach aurait été avisé par les policiers qu'il y avait un contrat sur sa tête. Depuis ce temps, il évitait d'être chez lui, se déplaçait souvent avec un garde du corps et avait pris ses distances de son entourage, nous a-t-on dit.

Danach a peu d'antécédents criminels. Il était toutefois en attente de procès pour possession d'arme et de trafic de stupéfiants après avoir été arrêté en compagnie d'Awada et d'au moins un autre individu dans une enquête de la Division du crime organisé de la police de Montréal baptisée Abitibi et qui a pris fin en février 2014.

Il avait plaidé coupable à un bris de condition en avril dernier - il s'était trouvé dans un bar et n'avait pas respecté un couvre-feu - et on lui avait imposé des amendes à la suite d'une affaire de possession de marijuana, en 2012.

Selon nos informations, Danach a été observé par des policiers ces derniers mois en compagnie de membres influents de la mafia montréalaise.

Notamment, il se serait trouvé dans le même restaurant que le chef de clan Salvatore Scoppa lorsque ce dernier a été victime d'une tentative de meurtre dans le secteur Lachenaie, à Terrebonne, le 21 février dernier.

Il s'agit du troisième meurtre commis à Montréal en moins d'une semaine et du onzième depuis le début de l'année.

---

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse. 




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer