Méfaits sur une mosquée à Montréal: la théorie d'un geste haineux écartée

Les méfaits sur la mosquée avaient été captés... (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Agrandir

Les méfaits sur la mosquée avaient été captés par une caméra de surveillance.

CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sylvain Gingras, cet homme soupçonné d'avoir fait du vandalisme sur une mosquée de Pointe-Saint-Charles la semaine dernière, est finalement accusé de simple méfait sur une fenêtre.

À la vue de cette accusation, il semble bien que la théorie du geste à caractère haineux soit écartée.

La police avait diffusé une vidéo de surveillance montrant un homme qui lançait quelque chose sur la mosquée, le 2 février dernier.

Soupçonné d'être cet homme, M. Gingras a été arrêté mercredi et a comparu le lendemain pour une accusation de voie de fait causant des lésions et menaces, un autre incident survenu également le 2 février. M. Gingras revient devant la cour aujourd'hui pour son enquête sous cautionnement.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer