Des hôtes AirBnB victimes de vols et de vandalisme à Montréal

Le Service de police de la Ville de... (AFP, John MacDougall)

Agrandir

Le Service de police de la Ville de Montréal a reçu une cinquantaine de plaintes relatives à des méfaits commis par des locataires AirBnB.

AFP, John MacDougall

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Une cinquantaine d'hôtes AirBnB auraient été victimes de vols et de vandalisme depuis le printemps, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Les cambriolages auraient été réalisés par des locataires ayant effectué des réservations à la dernière minute sur la plate-forme. Des objets de valeur, des produits électroniques et des vêtements auraient été dérobés.

Des hôtes ont également vu leurs logements endommagés. À leur retour, ils ont constaté que des meubles avaient été brisés et des portes endommagées.

Le SPVM conseille aux locateurs d'être vigilants en recommandant notamment de refuser les réservations effectuées le jour même, de rencontrer le locataire pour voir une pièce d'identité et de ne pas laisser d'objets de valeur sur place.

La police ignore si un ou plusieurs groupes de personnes sont à l'origine de ces méfaits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer