La police de Toronto a cherché en vain un homme prétendument armé

Plusieurs édifices gouvernementaux et universitaires ont été fermés pendant... (Photo Chris Young, archives PC)

Agrandir

Photo Chris Young, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Plusieurs édifices gouvernementaux et universitaires ont été fermés pendant environ quatre heures après que des témoins eurent dit avoir aperçu un homme armé dans le centre-ville de Toronto, lundi.

L'agente Allyson Douglas-Cook a indiqué que l'équipe intervention d'urgence de la police de Toronto avait déclaré que le secteur situé près de l'Assemblée législative de l'Ontario et de l'Université de Toronto était sûr.

Les rubans de police délimitant le périmètre ont été enlevés. Certaines rues demeuraient fermées.

Les autorités policières ont dit que le soi-disant suspect n'avait pas été retrouvé. Personne n'a été blessé au cours de l'enquête.

Plus tôt, le chef de police de Toronto avait affirmé que son service avait reçu plusieurs appels selon lesquels une personne suspecte armée déambulerait dans le quartier où est située l'Assemblée législative.

Mark Saunders précise que plusieurs unités de la police, dont l'équipe d'intervention en cas d'urgence, sont sur les lieux. Il ajoute avoir vu des photos d'un homme vêtu de noir, semblant porter un masque chirurgical.

L'Université de Toronto, qui est située dans les environs de l'Assemblée législative de la province, a annoncé qu'un certain nombre d'édifices avaient été fermés sur son campus pendant l'enquête de la police.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer