Évacuations et opération du Groupe tactique d'intervention à Montréal

La patience de certains membres du Service de police de la Ville de Montréal... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La patience de certains membres du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été mise à l'épreuve, lundi.

En matinée, un homme s'est présenté dans un poste de quartier du SPVM pour rapporter qu'il avait été retenu contre son gré à l'intérieur d'un appartement situé sur la rue Lajeunesse dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

Après le dépôt de la plainte, des policiers se sont dirigés vers le logement en question. Les gens qui s'y trouvaient ne voulaient, cependant, pas s'entretenir avec eux ou les laisser entrer.

Vers 15 h, une femme de 38 ans a accepté de se rendre.

Par contre, deux hommes de 31 et de 39 ans refusaient d'en faire autant. Finalement, c'est le Groupe tactique d'intervention qui est parvenu à les déloger de l'appartement aux alentours de 17 h.

Durant l'opération, il y a eu une vingtaine d'évacuations dans le voisinage. Les personnes forcées de quitter temporairement leur domicile ont été autorisées à rentrer chez elles ultérieurement.

Les trois individus arrêtés doivent être interrogés par des enquêteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer