La jeune Jade Maréchal retrouvée vivante

Jade Maréchal... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Jade Maréchal

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le calvaire de deux parents rongés par l'inquiétude, Claire Lecarpentier et Patrick Maréchal, a pris fin hier après-midi. Leur fille de 16 ans, Jade Maréchal, a été retrouvée vivante et « en santé » par les policiers montréalais, quatre jours après sa disparition qui a fait l'objet d'une importante couverture médiatique. « Nous sommes vraiment, vraiment contents et soulagés », se réjouit Claire Lecarpentier, au bout du fil.

L'adolescente avait été vue la dernière fois vers 22 h, lors d'une fête organisée dans un hôtel de l'ouest de la ville, sur la rue Saint-Jacques. Or, avant de partir de chez elle, Jade avait plutôt dit à ses parents qu'elle partait dormir chez une amie.

Ses parents avaient alors alerté les autorités. Le père de Jade, Patrick Maréchal, parti en France pour les funérailles de sa tante, avait également lancé un cri du coeur sur Facebook lundi pour signaler la disparition de sa fille. Son message s'est répandu comme une traînée de poudre : il avait été partagé plus de 116 000 fois sur Facebook hier soir.

Peu à peu, l'inquiétude a fait place à l'affolement. Mais où se trouvait donc Jade ? Claire Lecarpentier se préparait hier, avec des amis, à ratisser les centaines d'hôtels de la métropole dans l'espoir de trouver la jeune femme. Heureusement, les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) l'ont retracé hier, vers 14 h, dans un lieu non précisé de Montréal.

Sur Facebook, son père a écrit hier soir que Jade avait été retrouvée « dans un motel piteux, droguée avec 3 autres filles ». « Les nerfs à fleur de peau », Patrick Maréchal a remercié tous ceux qui ont partagé son « appel de détresse », et qui l'ont aidé « à traverser cette épreuve. »

Une médiatisation efficace

La médiatisation de l'histoire a joué un rôle crucial dans la découverte de l'adolescente, selon sa mère. Le bon samaritain qui a mené les autorités à Jade l'aurait reconnue en voyant une photo dans les médias ou les réseaux sociaux. « Ç'a vraiment été un moyen extraordinaire pour la localiser. Je souhaite dire à tout le monde un immense merci pour tous les efforts qui ont été effectués pour la diffusion de l'information », remercie Claire Lecarpentier.

« Les services de police ont été extraordinaires. Je tiens à le mentionner, parce qu'on parle souvent négativement des policiers », a-t-elle ajouté.

En fin d'après-midi, la maman n'avait pas encore eu la chance de serrer sa fille dans ses bras. « Elle est toujours avec les services de police. Ils ont un certain nombre de vérifications à effectuer », dit-elle.

Claire Lecarpentier ne sait pas encore dans quelles circonstances Jade est disparue. Mais après ces nuits blanches et ces jours d'angoisse, une chose lui semblait importante : revoir sa fille.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer