La position des passagers a affecté l'équilibre du Leviathan II

Le bateau qui a coulé est le Leviathan... (Photo Jamie's Whaling Station and Adventure Centres)

Agrandir

Le bateau qui a coulé est le Leviathan II, opéré par le Jamie's Whaling Station and Adventure Centres.

Photo Jamie's Whaling Station and Adventure Centres

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La plupart des passagers se trouvaient sur le pont supérieur à bâbord lorsque le Leviathan II, le navire d'observation de baleines qui a coulé au large de l'île de Vancouver, a été renversé par une vague, a révélé le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), mardi.

Le directeur des enquêtes maritimes du BST, Marc-André Poisson, a tracé un bilan préliminaire de l'enquête de l'organisme sur la tragédie qui a coûté la vie à cinq personnes, dimanche. Un autre passager manque toujours à l'appel.

Les cinq personnes décédées sont d'origine britannique tandis que le disparu vient de l'Australie.

M. Poisson a indiqué au cours d'une conférence de presse que la position des passagers et des membres de l'équipage aurait «relevé le centre de gravité du navire, affectant de ce fait sa stabilité».

Il a ajouté que «les conditions maritimes ont fait en sorte qu'une vague s'est approchée du navire par la hanche tribord». Le navire est ensuite «tombé de travers» avant de chavirer.

Les enquêteurs tenteront mercredi de déterminer comment récupérer les appareils électroniques qui pourraient révéler la position exacte du navire au moment de l'événement.

Plus tôt, mardi, une femme de l'Ontario a révélé mardi que son père faisait partie des cinq victimes britanniques qui sont mortes dans le naufrage d'un bateau d'observation de baleines sur les côtes de l'île de Vancouver, dimanche.

Michele Slater Brown, de Milton, en Ontario, a confirmé sur son compte Facebook que son père de 76 ans, Jack Slater, avait été tué lorsque le Leviathan II. Mme Slater Brown a précisé qu'elle avait été avertie «au petit matin», mardi. Elle a décrit son «adorable» père comme un «charmant et bel entrepreneur et ingénieur dans la marine».

Le bureau du coroner de la Colombie-Britannique a indiqué que deux des cinq victimes britanniques habitaient au Canada - une femme de la Colombie-Britannique et un homme de l'Ontario.

Par ailleurs, les médias britanniques ont identifié un père et son fils parmi les cinq victimes originaires du Royaume-Uni. L'architecte logiciel chez Microsoft David Thomas, âgé de 50 ans, et son fils Stephen ont péri dans l'accident.

Le réseau ITV News cite le directeur général de Microsoft au Royaume-Uni, affirmant que les employés étaient attristés et sous le choc du décès de leur collègue, décrit comme un «gourou» de l'informatique.

Le quotidien The Telegraph a écrit pour sa part que Stephen Thomas, qui était atteint de trisomie 21, avait perdu la vie deux semaines avant de célébrer son 19e anniversaire.

Le jeune adulte était un fervent photographe et il avait d'ailleurs remporté le premier prix de la compétition d'une association sur la trisomie 21, avec un cliché pris dans le parc national de Banff, en Alberta.

Le frère de Stephen Thomas, Paul, était au Royaume-Uni lors de l'accident. Leur mère, Julie, était aussi à bord du bateau, mais elle a survécu et elle est soignée à un hôpital de la région, a confié Paul Thomas à un journal local.

Elle était parmi les 21 personnes qui ont été secourues du naufrage.

Un autre passager est toujours porté disparu. Le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce a confirmé dans un communiqué qu'une personne de nationalité australienne manquait à l'appel.

L'Associated Press en Australie a précisé que l'homme de 27 ans de Sydney était sur le bateau avec son amie de coeur et sa famille. Le père de sa copine fait partie des cinq victimes confirmées, selon l'agence de presse australienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer