Mort de Hailey Dunbar-Blanchette: un suspect accusé, la famille dévastée

Hailey Dunbar-Blanchette...

Agrandir

Hailey Dunbar-Blanchette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
BLAIRMORE, Alb.

La mère de Hailey Dunbar-Blanchette, cette fillette de deux ans qui a été tuée, dans le sud de l'Alberta, a fondu en larmes après qu'un vieil ami eut été accusé de meurtre au premier degré dans l'affaire.

Cheyenne Dunbar se demande pourquoi quiconque a voulu faire du mal à sa fille, son «bébé», a-t-elle dit devant des journalistes à l'extérieur du poste de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Blairmore.

Le père de la fillette, Terry Blanchette, a lui aussi été retrouvé mort.

Derek James Saretzky, 22 ans, a été arrêté mardi et accusé le lendemain de deux chefs de meurtre prémédité.

Il est aussi accusé d'outrage à un cadavre en lien avec la mort de l'enfant, a indiqué le surintendant Tony Hamori.

Tout a commencé tôt lundi, lorsque le corps de Terry Blanchette, 27 ans, a été trouvé dans sa maison. La disparition de la petite a été constatée et une alerte Amber a été déclenchée dans l'ouest canadien et au Montana. Le corps de la petite Hailey a été trouvé près de Blairmore mardi.

Cheyenne Dunbar était séparée de Terry Blanchette, mais la mère, qui avait récemment déménagé à Edmonton, a affirmé qu'ils avaient une bonne relation et qu'ils voulaient tous deux le bien de leur enfant.

Mme Dunbar, qui a 20 ans, a indiqué que l'accusé était un vieil ami. Ils ne se sont jamais fréquentés, tel que l'ont laissé entendre certains reportages. Elle ne lui avait pas parlé depuis des années et ne pensait jamais à lui.

«Quand je le connaissais, c'était un gars super. C'est tout ce que j'en sais. Nous étions amis (...), nos amis se tenaient tous ensemble. (...) Il n'y avait jamais de colère dans le groupe.»

La police a affirmé que MM. Blanchette et Saretzky étaient des connaissances, mais Mme Dunbar ignore comment ils se connaissaient.

La rumeur voulant que le corps de l'enfant ait été trouvé a commencé à circuler mardi soir. Une vigile à la chandelle a été organisée pour redonner espoir dans les recherches. Lors de l'annonce de la levée de l'alerte Amber, une jeune femme s'est écroulée dans les bras d'un ami. D'autres pleuraient en silence et essuyaient des larmes. D'autres restaient silencieux, sonnés. Un petit groupe a entouré la grand-mère de Hailey pour la consoler.

Des amis et des membres de la famille de Terry Blanchette l'ont décrit comme un père aimant et dévoué. Il travaillait comme cuisinier dans un restaurant. Il avait eu plusieurs démêlés avec la justice par le passé, mais ses comparutions en cour se sont arrêtées lorsque sa fille est née.

Sur Facebook, la grand-mère maternelle de l'enfant, Terry-Lynn Dunbar, a publié une déclaration pour remercier les gens pour leur soutien.

«Les familles Dunbar et Blanchette seront brisées à jamais», dit-elle.

«Je suis certaine que vous avez lu toutes sortes de choses horribles à propos de nos familles sur les médias sociaux, mais sachez simplement ceci: Terry et Cheyenne aimaient leur fille plus que tout au monde.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer