Le fils de la consule du Canada à Miami reste en prison

Marc Wabafiyebazu... (Photo Colin Perkel, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Marc Wabafiyebazu

Photo Colin Perkel, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Une cour d'appel de la Floride a refusé, mercredi, de libérer sous caution le fils adolescent d'une diplomate canadienne en attendant la tenue de son procès.

Selon les archives judiciaires disponibles en ligne, un comité composé de trois juges a rejeté la demande de Marc Wabafiyebazu, âgé de 15 ans.

Le jeune homme, qui sera jugé comme un adulte, fait face à plusieurs accusations, dont de meurtre concomitant à un crime, en lien avec une fusillade survenue le 30 mars à Miami qui a coûté la vie à son frère aîné et à un autre adolescent.

D'après la police, les frères Wabafiyebazu ont essayé de dévaliser des vendeurs de marijuana et la situation a dégénéré en échange de coups de feu.

La juge Teresa Mary Pooler avait décrété en juin que le risque que Wabafiyebazu prenne la fuite était trop grand et qu'il serait difficile d'obtenir son extradition s'il se réfugiait au Canada.

L'accusé est le fils de Roxanne Dubé, la consule générale du Canada à Miami, qui soutient que son enfant est innocent.

Marc Wabafiyebazu a plaidé non coupable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer