Perquisition en matière de non-prolifération nucléaire à La Malbaie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Agence des services frontaliers mène ce matin une perquisition à La Malbaie, dans Charlevoix, où elle croit avoir découvert un stratagème d'exportation illégale de substances radioactives qui contreviendrait aux lois sur la non-prolifération nucléaire.

«Nous pouvons confirmer que les agents mènent une perquisition dans une résidence dans le cadre de l'enquête qui est toujours en cours sur l'exportation sans permis de marchandises contrôlées», affirme la porte-parole de l'agence, Jacqueline Roby.

L'organisme fédéral est notamment responsable de lutter contre la prolifération nucléaire. Il est épaulé dans son enquête par la GRC, qui a dépêché sur place des agents spécialistes des menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC) munis de combinaisons spéciales.

«Nos employés aussi ont une formation spécialisée et ils portent un équipement qui les protège», explique Mme Roby. Les quantités de matière radioactive impliquées ne seraient toutefois pas assez importantes pour représenter une menace pour les voisins ou les autres résidents du coin, selon les autorités.

Un expert de la Commission canadienne de sûreté nucléaire est aussi sur place pour participer à l'opération.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer