Bal en blanc: 17 personnes interpellées

En fin de nuit, le SPVM rapportait l'arrestation... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

En fin de nuit, le SPVM rapportait l'arrestation d'une vingtaine de personnes au Bal en blanc.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
Montréal

Des milliers d'amateurs de musique électronique et techno ont pris part jusqu'à midi, lundi, au 21e Bal en blanc qui se déroulait depuis 21 h la veille au Centre Bell, à Montréal.

Selon le porte-parole, l'amphithéâtre a accueilli environ 10 000 personnes vêtues en blanc, dont beaucoup avaient de plus adopté des vêtements nautiques pour suivre le thème de l'édition 2015 qui était «La croisière s'amuse».

«On a vu beaucoup de capitaines, de matelots et de passagères de luxe, comme dans la célèbre émission», a commenté le porte-parole du Bal en Blanc, Paul Gilbert, au terme de l'événement qui a duré 15 heures.

L'amphithéâtre avait été transformé pour l'occasion en une immense piste de danse au niveau de la patinoire, aménagée avec des plateformes VIP et entourée de la section gradins également accessible au public.

«Il y avait des écrans immenses, c'était très spectaculaire cette année», a ajouté M. Gilbert, qui estime que cette dernière édition s'est très bien déroulée.

Il y a toutefois eu moins d'amateurs sur place cette année, vu la taille de la salle. Lorsque l'événement se déroule au Palais des congrès de Montréal, il attire environ 15 000 personnes, dit M. Gilbert.

Des équipements de son et d'éclairage sophistiqués se sont ajoutés aux rythmes des DJ locaux et d'autres de réputation internationale comme Alesso et David Guetta.

L'organisation de l'événement a soutenu que la sécurité était serrée à l'entrée et à l'intérieur du Centre Bell. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le Service de sécurité incendie (SSIM) et une agence de sécurité privée ont été mobilisés.

«Nous, on fouille tout le monde individuellement. Un maximum est fait pour que l'événement soit sécuritaire et il l'est», a commenté Paul Gilbert.

Le SPVM a indiqué lundi peu après midi que 17 personnes, dont 15 hommes, avaient été interpellées lors de l'événement. Des saisies de stupéfiants ont été faites: du GHB, de l'ecstasy, de la cocaïne et de la marijuana. Les personnes interpellées se sont vu refuser l'accès à l'événement.

La police ne rapporte aucun problème ni blessé, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du Centre Bell.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer