La CSST publie son rapport sur la mort d'un travailleur en forêt

Deux causes ont été ciblées par l'enquête de... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

Deux causes ont été ciblées par l'enquête de la CSST pour expliquer l'accident ayant coûté la vie à Sylvain Gagné, conducteur de débardeur pour la Coopérative forestière de la Nord-Côtière.

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La CSST a rendu public son rapport, mercredi, à la suite de l'accident du travail qui a coûté la vie à un travailleur forestier dans la région de La Tuque en mai dernier.

Le 31 mai 2014, Sylvain Gagné, à l'emploi de la Coopérative forestière de la Nord-Côtière, avait été heurté mortellement par un arbre au sol qu'il déplaçait à l'aide de machinerie spécialisée.

Dans son rapport, la Commission de la santé et de la sécurité du travail relate que le conducteur de débardeur a voulu pousser avec la pelle de son véhicule un arbre qui se trouvait dans son aire de travail, en forêt, près du barrage de Rapides-des-Coeurs à La Tuque.

Pendant le dégagement, l'arbre a basculé, fracassant l'écran de protection de la cabine du conducteur et le heurtant mortellement.

La CSST a établi deux causes à l'accident: la méthode de dégagement de l'arbre a été jugée dangereuse et la gestion des règles de santé et sécurité au travail était déficiente. Plus précisément, aucune consigne de sécurité n'avait été donnée au conducteur sur la façon de manoeuvrer son véhicule de façon sécuritaire lorsqu'il trouvait des obstacles dans son aire de travail.

Un constat d'infraction a été donné par la CSST, qui prévoit des amendes variant entre 1584 $ et 3168 $, a-t-on précisé à la Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer