Un Sherbrookois arrêté en Floride pour leurre d'enfant mineur

René Roberge... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

René Roberge

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

Un homme de 47 ans originaire de Sherbrooke a été arrêté dimanche en Floride pour avoir tenté d'obtenir des faveurs sexuelles d'un garçon d'âge mineur.

René Roberge, qui est technicien dans une station de télévision de Sherbrooke, s'est rendu par avion en Floride après avoir établi des liens sur l'Internet avec des agents doubles qui se sont fait passer pour un garçon de 14 ans et son père.

Selon la, plainte déposée lundi devant la Cour du district sud de la Floride par l'agente Vanessa Blanco, du Department of Homeland Security, les enquêteurs ont entrepris l'opération il y a un an sur un site internet. Un agent double se faisait passer pour un dénommé «Remy», âgé de 55 ans et père d'un garçon de 13 ans nommé «Donnie».

Le 9 octobre, un internaute agissant sous le pseudonyme de «Erick Jones», qui a été identifié comme étant René Roberge, est entré en contact avec Remy. Il a alors expliqué être à la recherche d'un père prêt à partager un jeune garçon.

Se référant à un courriel de l'accusé, l'agente Blanco raconte que celui-ci disait avoir été près de mourir et qu'après cette expérience, il avait décidé de vivre tous ses fantasmes et de réaliser ses rêves pervers.

Il s'était dit prêt à voyager en Floride pour rencontrer Remy et Donnie pour des activités sexuelles.

La plainte ajoute que Roberge a répété à plusieurs reprises qu'il n'y avait pas à s'inquiéter, qu'il serait doux et gentil. D'autres courriels de l'accusé disent au présumé père de ne pas s'en faire au sujet des condoms parce qu'il est un homme propre, sans maladies qui sent toujours bon. Il a dit avoir souffert d'un problème médical sévère il y a deux ans ce qui le forçait à marcher avec une canne.

René Roberge s'est finalement identifié à «Remy» la semaine dernière, selon les documents mis en preuve, lui expliquant qu'il avait fait des réservations dans un hôtel de Pompano Beach et qu'il était excité de le rencontrer.

Les policiers de Montréal ont fourni à leurs collègue des détails sur le passé criminel du suspect, des données biographiques et une photo de René Roberge.

L'agente Blanco a ajouté que Roberge avait également admis avoir fait les arrangements requis pour un autre voyage au Texas pour avoir des relations sexuelles avec un autre garçon.

La plainte indique par ailleurs que Roberge était membre de plusieurs groupes d'échange et de discussion reliés à des activités de pornographie juvénile impliquant de jeunes adolescents.

Du matériel de pornographie juvénile a été trouvé dans la tablette électronique du suspect à son arrivée en Floride.

Selon les documents de cour, il avait apporté deux cadeaux pour l'adolescent, soit des chandails d'équipes sportives.

René Roberge a été arrêté à sa descente d'avion, là où les enquêteurs du Department of Homeland Security l'attendaient.

Il demeure détenu en attendant sa prochaine comparution, vendredi.

Il est accusé de s'être rendu aux États-Unis dans le but d'avoir une activité sexuelle illégale, d'avoir leurré un mineur pour obtenir ses faveurs sexuelles et d'avoir cherché à obliger ce dernier à avoir des relations sexuelles avec lui. D'autres accusations pourraient s'ajouter.

S'il est trouvé coupable, il fera face à une peine d'emprisonnement qui pourrait varier entre 10 ans et la perpétuité.

René Roberge, qui a réclamé un interprète francophone, reviendra devant la Cour vendredi pour son enquête sur remise en liberté en attendant le procès. La poursuite a cependant indiqué qu'elle s'opposera à sa libération.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer