La famille s'interroge sur les circonstances de la mort du soldat Allen

Steven Allen... (Photo PC)

Agrandir

Steven Allen

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
WAINWRIGHT, Alberta

Les proches d'un jeune soldat décédé en Alberta disent avoir des interrogations sur les circonstances de son décès, tout en ajoutant que leur désarroi est trop grand pour l'instant pour se manifester publiquement.

Steven Allen se trouvait dans une tour d'observation à la base d'entraînement des Forces canadiennes à Wainwright lorsque la structure s'est effondrée, lundi. Le jeune homme de 20 ans, originaire de Victoria, a succombé à ses blessures à l'hôpital.

Un autre soldat qui se trouvait aussi dans la tour a été soigné pour des blessures mineures.

Un porte-parole militaire a déjà indiqué que la tour en bois était perchée sur un conteneur d'entreposage en métal. Il n'a pas fourni plus de détails, alors que les circonstances du décès font l'objet d'une enquête.

La famille de Steven Allen affirme par communiqué, vendredi, avoir «le coeur brisé et plusieurs questions non résolues sur les circonstances de cet accident».

Le communiqué soutient que ces «circonstances tragiques» ont pris par surprise tous les parents du jeune soldat, ajoutant qu'ils seront «plus que disposés», à l'avenir, à discuter des circonstances entourant ce drame. Pour le moment, ils souhaitent vivre leur deuil en paix.

La famille a fait valoir que Steven Allen rêvait de servir son pays et que, malgré plusieurs obstacles, il n'avait jamais baissé les bras.

Le jeune homme a joint les rangs militaires l'automne dernier et avait complété son entraînement de base plus tôt cette année. Il s'entraînait à la base de Wainwright pour devenir un soldat d'infanterie pleinement qualifié dans les forces régulières. Sa famille a indiqué qu'il était membre du 2e Bataillon d'infanterie légère de Princess Patricia à Shilo, au Manitoba.

«Durant la dernière année, Steven (Allen) s'était transformé d'un garçon à l'homme que nous connaissons tous et dont nous sommes si fiers. Il était fort, brave et plus heureux dans la dernière année que jamais auparavant. Quand il a joint les Forces, il s'est enrichi d'une nouvelle famille et nous voulons saluer ses frères et ses soeurs militaires et le vide qu'ils ressentent en ce moment», a fait valoir la famille.

«Il est mort comme un soldat, un guerrier. Nous t'aimons Steven.»

Steven Allen est le deuxième soldat à mourir cette année durant un entraînement à la base de Wainwright, à environ 200 kilomètres au sud-est d'Edmonton. Le lieutenant-colonel Dan Bobbitt est mort après le renversement du véhicule blindé léger dans lequel il se trouvait durant des manoeuvres d'entraînement en mai. Quatre autres soldats ont été blessés dans le même accident.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer