Fuyard atteint par balle: la SQ fera enquête

Le fuyard a perdu le contrôle à l'intersection... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le fuyard a perdu le contrôle à l'intersection des rues Mont-Royal et Hôtel-de-Ville. Il a embouti un poteau de signalisation.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Sûreté du Québec (SQ) tentera de faire la lumière sur les circonstances qui ont amené des policiers montréalais à faire feu et blesser un fuyard de 44 ans, mardi soir dans le Plateau-Mont-Royal.

Peu avant 21 h, les agents ont été alertés après qu'un homme eut commis un vol dans une Brûlerie St-Denis, angle Saint-Denis et Duluth. Il n'a menacé personne, est simplement entré et se serait servi dans le tiroir-caisse. On leur a rapidement fourni une description du véhicule du suspect.

Pas de chance pour le fuyard qui a pris la direction nord sur Saint-Denis: un véhicule l'attendait à l'intersection suivante. Une poursuite s'ensuivit. Alors que le fuyard roulait sur la rue Hôtel-de-Ville vers le sud, il a perdu le contrôle de son véhicule à l'intersection de Mont-Royal où se termine la petite rue. Il a embouti un poteau de signalisation.

Les policiers se sont approchés de lui, le tenant en joue, lui intimant l'ordre de se rendre.

«Mais le suspect a enclenché la marche arrière et a tenté de foncer sur nos agents», a relaté l'agent Daniel Lacoursière, porte-parole du SPVM, dans les instants suivant l'évènement.

«Ils ont alors tiré en sa direction, il aurait été touché à la main et à l'abdomen», a-t-il poursuivi.

Le présumé voleur a tout de même pu prendre la fuite vers l'est, avant de tourner sur Saint-Denis vers le nord. Il a terminé sa course à l'angle de Gilford, abandonnant la voiture et fuyant à pied. Des citoyens ont indiqué aux policiers où il se trouvait et il a été arrêté, avant d'être transporté à l'hôpital par Urgences-Santé. L'organisme a fait savoir que l'homme était conscient au moment de son transport en ambulance, on ne craindrait pas pour sa vie.

«Il sera opéré aujourd'hui, nos enquêteurs ont pu rencontrer les policiers impliqués et le blessé pour amorcer leur enquête», a indiqué mercredi matin l'agent Gregory Gomez de la Sûreté du Québec. L'enquête a d'ailleurs été transférée sur décision du ministère de la Sécurité publique comme c'est souvent le cas lorsqu'une personne est grièvement blessée ou tuée lors d'une opération policière.

Un groupe de jeunes femmes qui, de leur voiture, ont été témoin des coups de feu tirés par les agents ont eu la frousse de leur vie.

«Ils ont tiré au moins trois coups. On a pensé qu'on allait mourir quand le gars a pris la fuite! On se demande d'ailleurs comment il a réussi à repartir parce que quand il a foncé dans le poteau, sa tête a durement frappé sur son volant», raconte l'une d'entre elles.

Une autre témoin de l'évènement qui mangeait dans un restaurant à quelques mètres de la scène doute toutefois que le fuyard ait tenté de foncer sur les policiers.

«La voiture (du fuyard) était immobile au moment des trois coups de feu. Il n'a pas tenté de reculer sur les agents. Je ne veux pas dire que l'homme ne devait pas être arrêté, mais il a pris la fuite suite aux trois coups de feu et je n'ai aucunement vu qu'il tentait de foncer sur les agents», raconte Marjolaine Simard.

Plusieurs rues du secteur ont été fermées à la circulation par la police afin de protéger les différents sites de la scène de crime.

Le blessé est titulaire d'une très longue et diversifiée feuille de route criminelle. D'ailleurs, il purgeait actuellement une peine de plus de deux ans dans un pénitencier fédéral, mais en était sorti pour poursuivre une thérapie pour tenter de vaincre un problème de toxicomanie. Il sera ainsi renvoyé en détention après les évènements.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer