Un incendie rase une résidence pour personnes âgées à Laval

La résidence Villa Ste-Rose est une perte totale.... (Photo Félix O.J. Fournier, collaboration spéciale)

Agrandir

La résidence Villa Ste-Rose est une perte totale.

Photo Félix O.J. Fournier, collaboration spéciale

Partager

Un incendie a ravagé une résidence pour personnes âgées du boulevard Marc-Aurèle-Fortin, à Laval, vers 18 h vendredi soir.

Les 79 résidents ont heureusement pu évacuer à temps. Certains d'entre eux ont été capables de quitter l'édifice en flammes par eux-mêmes. Plusieurs ont cependant eu besoin de l'aide des ambulanciers, pompiers et policiers pour sortir de la bâtisse.

À l'extérieur de la résidence, le chaos régnait. Les victimes ont été placées dans quatre autobus de la Société de transport de Laval (STL). D'autres se sont réfugiés dans des maisons autour de la résidence. Les policiers ont réussi à prendre l'identité de chacune d'entre elles pour s'assurer que personne ne soit pris dans le feu. Plusieurs proches arrivaient devant la résidence en panique et cherchaient leur mère ou leur père d'un autobus à l'autre. Dans les véhicules de la STL, les victimes se demandaient où elles allaient être amenées. Plusieurs n'avaient d'ailleurs pas eu le temps de prendre leur manteau avant de sortir et tremblaient de froid.

Claire Berthiaume-Morin grelottait en attendant qu'un pompier lui apporte une couverture. La femme se trouvait dans une salle commune lorsqu'elle a entendu: «Sortez, sortez, le feu est pris au deuxième étage.» La femme assure qu'elle n'a jamais entendu d'alarme d'incendie.

Même chose pour Denise Boiteaux-Bellefleur. Elle non plus n'a pas entendu de cloches pour la prévenir qu'un incendie avait éclaté. «Je sortais de ma chambre pour visiter ma voisine et j'ai remarqué que ça sentait la fumée. On a entendu qu'il fallait sortir», a-t-elle déclaré.

Alentour de la résidence Villa Sainte-Rose, plusieurs maisons ont accueilli des victimes. Devant chez Florica Rus, une dizaine de marchettes étaient stationnées dans un banc de neige. À un certain moment de la soirée, 20 aînés se partageaient son salon et sa cuisine. «Ça a cogné à la porte et j'ai vu plusieurs personnes qui avaient l'air désemparées. Je leur ai dit de rentrer. C'est normal. N'importe qui aurait réagi comme moi», a dit la samaritaine.

Des intervenants d'Urgence sociale Laval se sont rendus sur place pour aider les sinistrés à joindre un proche ou encore pour leur trouver un endroit où loger dans une autre résidence.

Une soixantaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour tenter de maîtriser les flammes. L'incendie s'est déclenché dans l'entre-toit de la résidence. Une enquête sera nécessaire pour déterminer les causes. Louis Boucher, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval, affirme que les détecteurs de fumée de la résidence étaient bel et bien reliés à la centrale de pompiers. Il assure que les détecteurs étaient fonctionnels et qu'ils ont sonné une alarme dans la résidence.

- Avec la collaboration d'Isabelle Gonthier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer