La police débarque chez Georges Laraque

Georges Laraque... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Georges Laraque

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

La police de Longueuil a fait une perquisition mardi matin au domicile de Georges Laraque. Débarqués chez l'ancien porte-couleurs du Canadien vers 10h, les enquêteurs cherchaient à mettre la main sur les états financiers et différents procès-verbaux de son ancienne compagnie Super Glide Canada.

Spécialisée dans la distribution de patinoires artificielles, cette entreprise fondée en 2009 est aujourd'hui en faillite. Laraque et son ancien associé, Marc Filion, s'affrontent sur la scène judiciaire depuis des mois à coups de poursuites et de contre-poursuites civiles.

«Les policiers voulaient les "minutes" de la compagnie, mais elles n'étaient pas chez moi. Je les ai redirigés vers le bureau de notre fiscaliste, qui les avait en sa possession. Il n'y a pas eu de casse, pas d'arrestation. Tout s'est fait dans l'ordre et je n'ai rien à cacher dans ce dossier. Nous sommes en litige depuis le mois d'avril dernier. Je l'ai poursuivi en premier. Il a répliqué avec une poursuite de son côté. C'est comme ça depuis le printemps. Le dossier suit son cours et les policiers cherchaient des informations sur la compagnie», a indiqué George Laraque à La Presse en fin d'après-midi.

C'est Me Louis-Denis Laberge qui représente Laraque dans ce litige civil. Joint par La Presse, il n'a pas voulu commenter la perquisition et l'état du dossier avant d'avoir parlé à son client.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer