Complot pour meurtre: 3 mineurs resteront détenus à domicile

Les adolescents devront se trouver à la maison... (PHOTO YAN DOUBLET, LE SOLEIL)

Agrandir

Les adolescents devront se trouver à la maison en tout temps et respecter plusieurs conditions, dont celle de ne pas se trouver à l'école Le Sommet, située dans l'arrondissement Charlesbourg.

PHOTO YAN DOUBLET, LE SOLEIL

Partager

La Presse Canadienne

Les trois adolescents de l'école secondaire Le Sommet qui sont accusés de complot pour meurtre, à Québec, resteront détenus chez leurs parents.

La défense espérait une remise en liberté en attendant le procès des deux garçons de 14 et 15 ans et d'une adolescente âgée de 16 ans qui avaient tenu des propos menaçants sur Facebook.

Au Tribunal de la jeunesse, mardi, la juge Judith Landry a refusé de les remettre en liberté, mais a autorisé leur détention à domicile, à la satisfaction des parties.

Les adolescents devront se trouver à la maison en tout temps et respecter plusieurs conditions, dont celle de ne pas se trouver à l'école Le Sommet, située dans l'arrondissement Charlesbourg. Ils ne pourront non plus avoir accès à Internet, sauf sous supervision des parents, et il leur est interdit de communiquer entre eux.

Les trois élèves ont été arrêtés la semaine dernière, après que la police ait été mise au courant de leurs échanges sur le site de réseautage social où ils ont affirmé vouloir s'en prendre au personnel de leur école secondaire.

Les accusés seront de retour en cour le 4 mars, pour la suite des procédures.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer