Un entraîneur de patinage artistique arrêté pour avoir sollicité une mineure

Ancien patineur artistique de compétition, Thierry Yvars entraîne plusieurs jeunes... (photo tirée de facebook )

Agrandir

Ancien patineur artistique de compétition, Thierry Yvars entraîne plusieurs jeunes filles au Centre Élite à Boucherville.

photo tirée de facebook 

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un entraîneur de patinage artistique qui travaille avec de jeunes athlètes d'élite sur la Rive-Sud de Montréal a été arrêté pour avoir sollicité des services de prostitution d'une adolescente qu'il croyait âgée de moins de 16 ans, a appris La Presse.

Sans le savoir, l'entraîneur Thierry Yvars communiquait en fait avec des policiers du SPVM, qui menaient une opération sous de fausses identités sur le web afin d'épingler les clients de prostitution juvénile. Il a été arrêté et devrait comparaître aujourd'hui au palais de justice de Montréal, sous deux chefs d'accusation, selon nos informations.

Plusieurs clients auraient été arrêtés en octobre dans le cadre de la même opération. Joint par La Presse, le commandant Michel Bourque, responsable du dossier, a refusé de préciser leur nombre et leur identité avant les comparutions. Le SPVM devrait dresser un bilan officiel sous peu.

Mais M. Bourque souligne que ses enquêteurs mènent ce genre d'opérations sur la base d'avis légaux très clairs : lorsqu'ils arrêtent un client après avoir échangé avec lui sur internet, c'est parce qu'il n'y a pas la moindre ambiguïté sur l'âge des victimes que le client recherchait, soit moins de 16 ans dans le cas présent. Le suspect doit l'avoir mentionné lui-même.

« C'est hyper clair, on ne peut pas avoir plus clair que ça », dit-il.

Patinage Canada réagit

Thierry Yvars, résidant de Varennes âgé de 53 ans, est lui-même un ancien patineur artistique de compétition. Il entraîne plusieurs jeunes filles au Centre Élite à Boucherville. Les crimes qui lui sont reprochés n'ont à première vue aucun lien avec ses activités sportives. Mais hier, Patinage Canada a immédiatement lancé des procédures pour qu'il soit suspendu de la fédération et tenu loin des jeunes en attendant que la justice tranche sur son cas.

« [...] À la fin du processus judiciaire, il y aura aussi une enquête interne de Patinage Canada à ce sujet », mentionne la porte-parole de l'organisme, Emma Bowie.

Le frère de M. Yvars, qui est aussi un des dirigeants du Centre Élite, n'était pas en mesure de préciser hier les mesures que prendrait le club. « Vous me l'apprenez, je n'étais pas au courant », a-t-il expliqué lorsque La Presse lui a parlé des accusations auxquelles faisait face son frère.

Le Centre élite de Boucherville compte dans ses rangs plusieurs athlètes de haut niveau, dont des élèves du programme sport-étude.

L'avocate de Thierry Yvars a expliqué à La Presse hier que son client ne souhaitait pas parler aux médias.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer