Fausses factures à l'Hôpital général juif: un entrepreneur écope de 18 mois de prison

Jeffrey Fields, ex-chargé de projet à l'Hôpital général... (Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Jeffrey Fields, ex-chargé de projet à l'Hôpital général juif

Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un entrepreneur en construction qui s'est enrichi de plusieurs centaines de milliers de dollars grâce à un système de fausse facturation et de surfacturation à l'Hôpital général juif de Montréal se retrouve derrière les barreaux. Pour son crime commis par « pure cupidité », Gilbert Leizerovici a écopé hier d'une peine de 18 mois de prison et d'une amende de près d'un demi-million de dollars.

Kotiel Berdugo, ex-directeur des services techniques de Hôpital... (Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Kotiel Berdugo, ex-directeur des services techniques de Hôpital général juif

Photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE

L'entrepreneur Gilbert Leizerovici s'est enrichi de plusieurs centaines... (Photo tirée de LinkedIn) - image 1.1

Agrandir

L'entrepreneur Gilbert Leizerovici s'est enrichi de plusieurs centaines de milliers de dollars grâce à un système de fausse facturation et de surfacturation à l'Hôpital général juif de Montréal.

Photo tirée de LinkedIn

Vêtu d'un veston gris, l'homme de 54 ans s'est fait passer les menottes sans broncher, hier. L'entrepreneur et ses deux complices, Jeffrey Fields, chargé de projet à l'Hôpital général juif, et Kotiel Berdugo, directeur des services techniques de l'hôpital, avaient été arrêtés au terme d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) et de Revenu Québec en décembre 2015.

Le trio avait plaidé coupable ce printemps à différents chefs d'accusation en vertu de la Loi sur la taxe d'accise et de la Loi sur l'administration fiscale.

« La préméditation est très grande, dans les moindres détails et sur une longue période de temps », tranche le juge Claude Leblond dans sa décision rendue hier. Le stratagème frauduleux des trois complices a duré de 2008 à 2013. Pendant ces années fastes, les trois hommes ont même exécuté aux frais de l'hôpital des travaux majeurs à leur résidence personnelle, à celles de proches et de cadres de l'hôpital.

Le stratagème de fausses facturations était le suivant : trois entreprises contrôlées sur papier ou dans les faits par Gilbert Leizerovici détenaient un contrat légitime pour exécuter des travaux de maintenance à l'hôpital, lesquels étaient supervisés par Jeffrey Fields et Kotiel Berdugo.

Réclamations frauduleuses

Ces trois entreprises sous-traitaient ensuite des travaux réalisés ailleurs qu'à l'hôpital à six entreprises et envoyaient la facture à l'établissement hospitalier. Certains travaux n'étaient même jamais réalisés. Ces fausses factures étaient ensuite autorisées par MM. Fields et Berdugo, ce qui permettait à l'hôpital de réclamer frauduleusement des sommes importantes en crédits, à l'insu de la direction. Ces remboursements de taxes sont au coeur des accusations.

Le juge a imposé à Gilbert Leizerovici une peine de 18 mois de prison pour 12 chefs d'accusation. Celle-ci est imposée « uniquement pour la fausse facturation pour les travaux exécutés à l'extérieur » de l'hôpital, bien que le juge ait conclut qu'il y a eu surfacturation. Gilbert Leizerovici et son entreprise R.A Rénov-Action écopent également d'amendes respectives de 363 000 $ et de 100 000 $.

L'ex-cadre de l'hôpital Kotiel Berdugo échappe pour sa part à la prison, notamment grâce à son excellente collaboration avec les enquêteurs, ses remords et le « caractère limité de son implication », mais devra verser une amende de 133 000 $. Il avait reçu au moins 150 000 $ de Gilbert Leizerovici de 2003 à 2012.

Jeffrey Fields connaîtra sa peine le 8 novembre. D'autres coaccusés ont bénéficié d'un arrêt conditionnel des procédures.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer